Qu’est-ce que le CERCLE SACREE  » HERA KURA  » ?

Le CERCLE SACREE  » HERA KURA  » est une communauté regroupant des hommes et des femmes de sensibilités différentes autour de certaines valeurs druidiques. Il ne s’agit en aucun cas d’une secte, car aucun gourou ne la préside. Chaque membre est son propre officiant et opère son Rituel comme bon lui semble.

Une Communauté Tolérante

Le CERCLE SACREE  » HERA KURA  » est une communauté tolérante n’acceptant aucune forme de discrimination. Le racisme et l’ostracisme sont les ennemis du druidisme et l’une de ses missions sera de lutter contre l’avancée de ces derniers. La confrérie est tolérante et toute personne, quel que soit son origine géographique, ses opinions politiques ou son appartenance à un groupe ethnique peut devenir membre du Cercle et est la bienvenue au sein de la communauté, exception faite des xénophobes qui ne sont pas tolérés. Les femmes sont considérées comme étant égales aux hommes et cela s’exprime par les nombreuses déesses des panthéons.

Le Respect de la Nature

La nature est respectée et vénérée chez tous les Membres. Elle possède une place très importante dans le Cercle et aucun de ses membres ne peut lui faire de mal, sauf s’il ne peut faire le contraire. L’homme, les arbres, les plantes, les rochers, les sources, les rivières sont des êtres vivants possédant une existence propre à eux-mêmes. Il convient à chacun de respecter l’existence de l’autre. Un arbre possède autant de valeur qu’un être humain, notion assez compliquée pour un néophyte, car l’arbre, comme l’être humain, possède une âme. Un rocher par contre ne possède une âme que si quelqu’un lui en attribue une. La terre est aussi considérée comme un être vivant.

La Vie et la Mort

La Vie est une notion suprême chez les Membres, c’est un cadeau des dieux dont nous devons user avec sagesse (pas pour les dieux, mais pour nous-mêmes). La Mort n’est qu’une étape nous permettant de voyager vers un autre univers. Attention, le suicide est très mal vu par la Confrérie qui le considère comme un acte de lâcheté. Il n’est cependant pas interdit.

Pourquoi vénérer les dieux ?

Pourquoi ne pas le faire ? Non, soyons sérieux : nous sommes croyants, mais nous écartons de nous la contrainte des dogmes (il n’y a aucune obligation ni interdiction dans la Cercle, uniquement des conseils). Chaque individu est important et même essentiel à la communauté, il évolue sans cesse, tendant vers la sagesse ou la folie, mais sans jamais atteindre l’un ou l’autre. Les Membres sont libres de leurs choix et de leurs actes, ils apprennent à s’épanouir et à profiter des pouvoirs dont ils jouissent. Et puis : si nous sommes croyants et que nos dieux existent réellement, à notre mort nous iront au « paradis » (attention, cette notion n’existe pas chez les Membres, nous en reparlerons plus tard). Si nous sommes croyants et qu’aucun dieu n’existe, nous disparaissons simplement. Il n’y a donc rien à perdre à être croyant.

Le Bien et le Mal

Les Membres pensent que le bien et le mal existent, mais qu’ils sont indissociables, et c’est pour cette raison qu’ils rejettent toute thèse manichéenne. Chaque être, chaque chose possède une part de bien et une part de mal, et les hommes doivent trouver un juste équilibre pour être sains d’esprit, mais ne doivent en aucun cas tenter d’abolir le bien ou le mal de leurs esprits. Ils doivent apprendre à vivre avec et à les maîtriser. Cet équilibre se retrouve dans la nature, et la terre l’incarne parfaitement. Nous l’appelons plus communément « Vertébralisme des Choses ».

La Famille

La Famille est une notion très importante chez les Membres, mais elle possède un sens plus général que celui habituel. Par « Famille », nous entendons aussi bien « Parents » qu’« Amis ». Nous pourrions donc définir la Famille par un regroupement de personnes liées sentimentalement par un ou plusieurs mêmes centres d’intérêt. C’est pour cette raison que beaucoup de Membres se considèrent comme frères ou sœurs, ou encore qu’il existe des « Parents Spirituels » chez certains jeunes. La Famille permet l’évolution de l’individu au sein de la communauté, elle possède donc un rôle d’Initiation.

Les prières

Les prières permettent aux Membres d’entrer en communion avec les esprits et les dieux. Des exemples de prières seront fournies dans les appendices, mais tout Membre peut créer lui-même ses prières (en vers ou en prose) en fonction du but recherché (remerciement, requête, discussion…) et en fonction de son style, de ses goûts… Certains Membres feront volontiers une ou plusieurs prières par jour, d’autres n’en feront que très rarement, voir jamais. La prière est un choix personnel à respecter.

La Magie

Certains Membres s’adonnent à des pratiques ésotériques et rituelles telle que la magie, le chamanisme, etc. Nous ne développerons pas ces pratiques sur cette page et laissons ce soin à d’autres.

Le Vrai à la Face du Monde